Peuplier

Le peuplier tient depuis toujours une place importante dans le paysage du Grand Est. Présenté comme l’arbre du XXIème siècle, c’est une matière première durable, adaptée aux besoins actuels et futurs. Le peuplier est la 3ème essence feuillue en termes de volume de bois d’œuvre récolté en Grand Est (120 000 m3 en 2018) après le chêne (530 000 m3 en 2018) et le hêtre (470 000 m3 en 2018). Notre région participe donc fortement à la 1ère place qu’occupe la France dans le classement européen des pays producteurs de peuplier.

En région Grand Est, comme à l’échelle nationale, on observe depuis une vingtaine d’années une perte de vitesse importante de la populiculture. Les événements climatiques et la baisse du prix du bois sont en partie responsables de l’éloignement des propriétaires vis à vis du peuplier. Il possède pourtant de nombreux atouts que ce soit d’un point de vue économique, social ou environnemental.

Dans le contexte sanitaire actuel, certaines essences comme le frêne et l’épicéa sont fortement impactées et pourraient même être proches de la disparition. Quand la nature du sol s’y prête et du fait de ses rotations courtes, le peuplier peut être un bon relai de production.

Par ailleurs, grâce à ses caractéristiques, le bois de peuplier est un matériau polyvalent qui se prête bien à la transformation et à la commercialisation. On le retrouve notamment dans le déroulage (contreplaqués, emballages légers), le sciage (âmes de panneaux lattés, menuiserie intérieure, squelettes de meubles et sièges, etc.), la pâte à papier, et bien d’autres. De sa production à sa transformation en passant par sa récolte, il permet à toute une filière de vivre. De nouvelles entreprises s’installent localement, signe que le peuplier est une essence d’avenir. Les besoins en bois de peuplier devraient d’ailleurs s’élever à 400 000 m3/an dans les prochaines années en Grand Est.

Pour les acteurs de la filière populicole, le non-renouvellement de certaines peupleraies ces 20 dernières années, associé à une demande croissante en matière première, annonce une impasse.

Face à ce constat, la région Grand Est a décidé de soutenir un Programme Régional Peuplier (2021-2026) qui s’inscrit dans le cadre du Programme Régional de la Forêt et du Bois et du contrat de filière. Elle aide également les propriétaires à financer leurs plançons en abondant à la charte « merci le peuplier » et à entretenir leur peupleraie afin d’obtenir du bois de qualité destiné au déroulage.

À consulter :