Le Matériel Forestier de Reproduction réactualisé

Dans le contexte des changements climatiques, l'arrêté préfectoral qui définit les listes des matériels forestiers de reproduction pour la région Grand Est a été mis à jour depuis le 15 janvier 2021. L'arrêté précédent datant d'août 2017 est donc abrogé. Il est indispensable pour être éligible aux aides de l’État, notamment le Plan de Relance en fonction des sylvoécorégions, de se conformer aux règles édictées (espèces, régions de provenance, normes de qualité des plants, densités de plantation) dans cet arrêté. Tous les documents sont disponibles sur le site de la DRAAF.

Restauration de mares en forêt privée

Le CRPF Grand Est mène une étude sur les mares forestières. Démarrée en mars 2019 dans le cadre d’un Appel à projets lancé par la Région Grand Est et financée par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, s’est concrètement traduit par la restauration de 10 mares en novembre et décembre 2020.

INFOS

  • CONSULTATION DU PUBLIC POUR L’ÉLABORATION DU SRGS GRAND EST, plus d’infos ICI
  • Équilibre forêt gibier, un 1er accord régional sur les zones à enjeux, cartographie ICI
  • Crise scolytes : les propriétaires sont régulièrement informés de l’évolution de ce dossier dans notre revue « Forêts Privées du Grand Est n° 8 » ICI - Page 5, « L’aide à l’exploitation et à la commercialisation est en place » ICI
  • Peste Porcine Africaine (PPA), voir les actualités et cartographie, ICI
  • Plan Peuplier : les aides sont opérationnelles dans le Grand Est, ICI

ÉCHANGE ET CESSION D'IMMEUBLES FORESTIERS

Une réponse des élus Haut-Rhinois aux petits propriétaires forestiers

La collectivité européenne d’Alsace, avec le soutien de la chambre d’agriculture et du CRPF, déploie un programme d’amélioration du foncier forestier appelé ECIF (Échanges et Cessions d'Immeubles Forestiers) sur l'ensemble du territoire haut-rhinois.

Programme rencontrons-nous 2021

Le programme 2021 de réunions ouvertes à tout propriétaire forestier est maintenant officiel. L’organisation de ces journées sera tributaire des conditions sanitaires de la COVID. Une mention particulière cette année a été accordée au plan de relance et aux forêts sinistrées par les dépérissements. N’hésitez pas à vous inscrire.

Récolte de bois dans le Grand Est

En 2019, la récolte de bois d’œuvre progresse dans le Grand Est

Une étude du Ministère de l’Agriculture (AGRESTE) montre qu’en 2019, hors auto-consommation, 7,5 millions de m3 de bois rond ont été récoltés en région Grand Est (20 % du volume national) ; ce qui en fait la 2ème région française pour la récolte de bois, après la Nouvelle Aquitaine.

Le bois d’œuvre poursuit sa lente croissance (+ 4,7 % contre - 4,4 % au niveau national) et représente 43 % de la récolte totale, contre 29 % au bois d’industrie (trituration principalement) et à 28 % au bois énergie. La récolte de sapin-épicéa est loin devant le chêne et le hêtre, et s’accentue (+ 13,6 % pour le sapin-épicéa, - 5,3 % pour le chêne, - 7,1 % pour le hêtre) par l’augmentation du volume des produits sanitaires.
Avec 2 millions de m3, le bois de trituration représente 21 % de la récolte nationale. Malgré la poursuite du développement des chaufferies bois, la progression de la récolte de bois énergie ralentit depuis 2017, et même baisse de 4,5 % en 2019, du fait des hivers doux et de la baisse du prix des énergies fossiles.

Les porteurs de projets retenus

Dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) du plan de relance, 35 dossiers viennent d’être retenus par le Ministère de l’Agriculture au niveau national. Une plateforme dédiée au dépôt dématérialisé des dossiers va bientôt voir le jour permettant à la fois à ces porteurs de projet et à la fois aux propriétaires sans mandataire d’entreprendre leurs démarches.

«Sur les 150 millions d’€ prévus, c’est une 1ère tranche de 95 millions d’€ qui est d’ores et déjà déployée dans le cadre de cet AMI sur l’ensemble du territoire. Elle va permettre aux porteurs de projets d’accompagner rapidement et efficacement les propriétaires forestiers, publics comme privés, dans le renouvellement de leurs forêts et notamment ceux dont les peuplements sont sinistrés.» déclare le Ministre Julien Denormandie. Cette action s’inscrit dans le cadre du volet dédié à la filière forêt-bois du plan France relance dont l’enveloppe globale est dotée de 200 millions d’€.

Actualités

10 millions m3 de bois scolytés

Le Département de la Santé des Forêts en collaboration avec l’ONF, le CRPF Grand Est et Bourgogne Franche Comté a récemment publié «Bilan fin 2020 de la crise scolytes sur épicéas».

Que retenir ? L’épidémie de scolytes, débutée en 2018, s’est peu étendue sur le territoire français en 2020. Les régions Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté concentrent toujours la majorité des dégâts qui ont d’ailleurs progressés. Depuis 2018, le volume des bois scolytés pour ces 2 régions représente 10 Mm³ dont 6,8 Mm3 dans le Grand Est. 30 000 ha sont atteints, 17 % du volume sur pied des pessières situées en dessous de 800 m. La question qui se pose est celle de l’avenir de l’épidémie.

Du changement en Meuse

Paul LIEGEY, est arrivé il y a 2 ans au CRPF Grand Est comme technicien GDT (Gestion Durable des Territoires), gérant la promotion des DGD, les animations et conseils individuels, mobilisation et regroupement des petites propriétés et l'amélioration de la desserte en forêt en Argonne Marne et Meuse. Depuis le 1er février 2021, il occupe désormais le poste de technicien forestier en Meuse, pour prendre la succession et les missions de Jacques LAPLANCHE parti pour une retraite bien méritée.