Missions

Le Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) Grand Est est une délégation régionale du Centre National de la Propriété Forestière (CNPF).

Il s’agit d’un établissement public placé sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture, administré par un conseil composé de sylviculteurs élus tous les 6 ans par les propriétaires forestiers de plus de 4ha et les titulaires d’un document de gestion durable.

Porte-parole

Ses différentes missions visent au développement et à l’amélioration de la gestion forestière des bois et forêts privés ; ceux-ci représentant 74% de la surface forestière française, il s’agit d’un enjeu essentiel de la politique forestière.
Il participe activement à la filière forêt-bois régionale, par la connaissance des forêts privées, et son expertise sur la disponibilité supplémentaire et l'incitation à la mobilisation du bois.

Le CRPF Grand Est a 2 bureaux principaux, à Ban saint Martin près de Metz (siège de l’établissement), et à Chalons-en-Champagne, et des antennes dans tous les 10 départements de la Région.

43 personnels techniques et administratifs sont au service des propriétaires forestiers pour :


Photo illustration conseils forestiers (jpg - 28 Ko)

Conseiller et former :

  • Visites-conseil à la demande des propriétaires, organisation de formations,
  • Diffusion de la revue « forêts privées du Grand Est » auprès de 17 000 sylviculteurs,
  • Réalisation de guides techniques et de documents de vulgarisation

Illustration regroupement (png - 35 Ko)

Orienter la gestion :

  • Agrément des plans simples de gestion (2440 PSG pour 277 404 ha) et approbation des autres documents de gestion durable (CBPS, RTG),
  • Rédaction du Schéma Régional de Gestion Sylvicole, document déclinant les grandes règles de gestion des forêts privées dans la Région,
  • Contribution à la prise en compte de l'environnement, des milieux forestiers remarquables (mise en œuvre du réseau Natura 2000...).

Regrouper, inciter à la mobilisation

  • Animation par secteurs déterminées (« Actions de territoire ») suscitant diverses formes de regroupement (dessertes, coupes et travaux concertées…), ou/et favorisant la restructuration du foncier, au bénéfice des petits propriétaires. L’objectif est la mise en œuvre de la gestion durable et corrélativement la mobilisation des bois.

Représenter :

  • Participation à diverses commissions, en liaison avec les syndicats de propriétaires ; par exemple les Commissions Départementales de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS), où sont discutées les plans de chasse.

Transférer :

  • Participation à différents travaux de RDI, en lien avec la Recherche et l’IDF (Institut du Développement Forestier, web),
  • Suivi d’un réseau de placettes de démonstration et d’essai, collaboration au réseau « santé des forêts ».