Mare forestière

L’étude sur les mares forestières menée par le CRPF Grand Est, démarrée en mars 2019 dans le cadre d’un Appel à projets lancé par la Région Grand Est et financée par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, s’est concrètement traduit par la restauration de 10 mares en novembre et décembre 2020.

Une 1ère campagne d’enquêtes a permis de faire un inventaire comprenant plus de 130 mares parmi lesquelles se trouvent les 10 mares qui ont été restaurées.

Une 2ème campagne est actuellement en cours (janvier 2021) afin d’enrichir l’inventaire.

Pour chaque mare restaurée, un inventaire floristique et faunistique a été réalisé afin de connaître les espèces présentes avant les travaux. Un autre inventaire sera réalisé 2 ans après les travaux.

Les mares sélectionnées étaient toutes dans un mauvais état du point de vue de la fonctionnalité (pour les amphibiens notamment) et ont nécessité d’importants travaux (curage, reprofilage de berges, coupe d’éclaircissement…).

Ces travaux ont été effectués, soit par des entreprises spécialisées dans les travaux environnementaux, soit par des entreprises de terrassement et construction plus classiques. Dans les deux cas, tous ces travaux ont fait l’objet d’un suivi par la chargée de mission pour veiller au strict respect du cahier des charges établi pour chaque mare.

Le coût moyen pour une mare s’élève à 1 600 € TTC. Ce prix varie en fonction de la taille de la mare, du type de travaux et de son accessibilité.

Contact : Honorine Baldenweck-Ruffenach – Chargée de mission – CRPF Grand Est


Exemple d’un chantier de restauration d’une mare en Meurthe-et-Moselle

Avant les travaux (11/09/2019) ©HBR.

 

L’un des objectifs était de faire les travaux sans toucher à toutes les berges afin de préserver une partie des hélophytes et des hydrophytes (plantes aquatiques). Ici la zone préservée est facilement identifiable.


Le lendemain des travaux (22/12/2020) ©HBR